lundi 26 novembre 2007

Le ciel qui parle...



Capter la lumière et sa brillance...
Reconnaître sa présence...
Voir et entendre son silence..
.
Quand la lumière et la noirceur se côtoient..
C'est aussi la rencontre de nos peurs et de la foi...
Connecter le bleu du ciel à l'étincelle qui est en soi..
.
Le souffle lui seul arrivera à faire partir tout ce gris...
Mère nature qui connaît mieux que quiconque la vie...
Nettoie et purifie avec toute ta force en laissant tomber tes pluies
.
Ce goût de bleu au loin résonne en mon âme...
Son arôme sucré me guide et ravive ma flamme...
Je respire ce noir, qui traverse en mon coeur de femme..
.
Merci au gris qui vient mettre le bleu sur un pied stalle...
Ce contraste est parlant et pour l'oeil s'est un régal...
"Oh! Gaulois vous voyez, un ciel qui tombe ça ne fait pas mal!..."
(silence)

2 commentaires:

Sir Sébastien a dit...

J'ai toujours pensé aussi qu'il ne fallait pas avoir peur des paradoxes...

La finale est exquise. Je me doutais bien que tu ploguerais du Astérix un jour quelque part... Hahaha.

Pour la photo, est-ce encore un coin où tu as rayonnée?

Dianerythmes a dit...

@sir:HIHiiiii! Oui Astérix et toute sa belle gang de Gaulois!..;)) POur ce qui est de ce coin et bien tu brûles, en fait s'est en chemin vers mon lieu de destination oû j'allais chanter effectivement!..;)) ...:)x