samedi 22 décembre 2007

Je part du RIEN jusqu'a aimer et être aimé...


Le RIEN...
Comme je le dis souvent, habiter le rien demande de l'abandon et du lâcher prise, par contre ce moment est tellement rempli de richesses infini!

Ces richesses infini peuvent aussi être que du silence...(silence)

Le silence, celui qui parle si fort aux âmes.. Le silence, celui qui berce le présent tout en consolant le passé pour nous donner l'espoir du futur...


Ce soir je m'arrête et je respire Le RIEN... Étrangement ce soir le RIEN me fait peur, mais au fond ce sont mes résistances qui me font peur, que va t-il se produire si je lâche prise sur mes résistances, l'image qui me viens est que je suis accoché par les mains les pieds dans le vide au bout d'une falaise et mes mains ne tiennent plus, elles commences a glisser et... si je lâche je vais mourrir c'est certain, à t'on déjà entendu que quelqu'un ai survécu à la chute d'une falaise?.. Cette image est très représentative de la grosseur de certaines de mes résistances.

Le Grinch, celui qui ne croies pas à la magie de Noël parce que son coeur trop blessé s'est un jour fermé, et bien il y a en moi un petit Grinch qui souffre, il a les bras croisé et fait du boudin dans un coin, vous le voyez? Il n'est pas méchant au fond c'est que son coeur souffre, cette partie que j'appelle affectueusement Le Grinch, c'est cette espace en moi qui a la conviction que l'amour ce n'est pas pour moi, que je ne pourrai jamais avoir accès à l'amour d'un homme, aimer et... être aimé!...(silence)

Et bien sur ce je vais border ce petit Grinch et lui dire que je l'aime...(silence)

7 commentaires:

carOlinade a dit...

J'embrasse et chatouille ton Grinch jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus de résister et que du coup, il décroise les bras pour se joindre à la fête de l’amour…

Dianerythmes a dit...

@carolinade:...Et bien....(rire en sourdine..)HIHIiii! ..comme un petit enimal sauvage il aura surement besoin de quelques scéances de chatouillages, puisqu'il a besoin d'être apprivoisé avant de se laisser aller...(silence) Je te reçois..x

P'tit Rien a dit...

Voici un p'tit RIEN (hahahaha!) qui tiens à te souhaiter de Joyeuses Fêtes douces et remplies de bonheur.

Sois heureuse, belle âme de la blogosphère!

xoxoxox

Dianerythmes a dit...

@ptit rien: HIHIiii! Tu es REINE du jour! "Ptit rien" ton nom est porte parole de mon message! ;) Je te souhaite à toi aussi un merveilleux temps des fêtes remplie de magie!!!..
Merci pour tes souhaits!..(silence)
x:)

Num a dit...

Je crois plutôt qu'il lâcher prise sur toutes les attentes que l'on se crée, surtout dans le temps des fêtes... Et aussi en amour...

Je sais que c'est cliché mais c'est pourtant vrai: "l'amour arrive quand on ne le cherche pas..."

Commence par être en paix avec toi-même et ensuite, tu verras ce qui se produira...

Joyeuses fêtes et ne désespère pas !!

Dianerythmes a dit...

@num: Je suis bien contente de te lire num, tu sais je ne cherche pas l'amour, je constate seulement.. Tu as parfaitement raison quand tu dis de trouver la paix avec moi-même, et c'est ce que je constate aussi, que certaines blessures m'empêche encore d'être complètement en paix avec moi-même...(silence)
Je te souhaite un Joyeux Temps des fêtes qu'il sois magique!!!..:)x

Simona a dit...

N'oublies surtout pas,Diane..que chaque fin est un debut,comme chaque debut est une fin.Et alors,tu avances ou tu figes..ou tu recules.Dur choix,desfois..