mardi 5 août 2008

Place à la création!...

Voilà, j'ai envie de jouer avec vous, j'ai envie de jouer à la création, ça fait longtemps que j'ai pas joué là!...
Le jeu consiste à écrire un mini conte traduisant l'image ci haut. Pour vous compliquer la tâche un peu je vais y mettre une règle(bin oui quelques fois il y a des règles dans les jeux!...hiii!), en fait la règle est qu'il y a un thème et il faut le respecter, le thème sera donc......."L'humour". Ce conte doit être drôle, imaginez qu'il sera publié dans le cadre du festival "Juste pour rire"!

Alors maintenant amusez vous pour qu'ensuite on se dilate la rate de vos écris !!HIHIHiii!... :-)

1 commentaire:

Dianerythmes a dit...

Le départ de Georges...

Après avoir passé plus de 4 mois auprès de Rita, Georges décida de repartir dans les bois. Jamais il ne se disaient les vrais chose, toujours tout semblait harmonieux, mais nous avons pu capter grace à une nouvelle technologie ce que Rita et Georges pensent vraiment l'un de l'autre, allons voir ce que ça donne..;-)

Georges: "Non mais mâ tu etes bin, j'en pouvais pu, eille quand je lé marié me semble qua r"semblait pas à çâ,chu pu capable de voir sa maudite robe quétaine!"

Rita:"Cé ça cé ça fait de l'air! Y pense tu vraiment que je l'attend quand y part de même? J'tassé bin dans maison, pu personne qui pete pi qui empeste l'air, je d'mande même comment y font les chevreuils pour l'endurer!"

Georges:" Cette fois là j'va m'arranger pour rester plus longtemps dans l'bois, y a en masse dé arbres à couper de toute façon! Crime est pareil comme sa mère en vieillissant, cé pourtant clair quand un homme a pas vue sa femme apres 8 mois y a peutetre un ti peu envie de...vous savez quoi là! Bin crime a dord avec dé combinaison!!!!! non mais tsé comment veut tu qu'un homme aille le gout apres çâ! Pff! J'aime autant r'tourner dans l'bois!"

Rita: "Une chance que j'met mé combinaison comme çâ y m'laisse tranquille dans l'lit, tabarnouche y sent tellement fort j'ai toujours l'impression que quelqu'un é en train de préparer une râclette a chaque fois qui rentre en d'sous dé couverte! Encore quèques heures pi Paul va venir me r'joindre, lui y sent bon, j'peu tu dire que mé combinaison y prenne le bord cé pas trop long.
Même lé deux ti wèsins y s'cache y s'cache parce qui veulent pas d'becs de Georges non mais tsé, la vérité ça sort tu d'la bouche dé enfant oui ou non? Fa que cé vraiment lui probleme, mais coline on dirait qui vouais rien!"

Georges:" Ouin j'pense que cé ça que ma faire, j'va y écrire que dois partir encore plus loin pi que je cé pas quand est-ce que va faloir que j'revienne, comme ça mâ pouvoir aller ailleur en douce, un moment denné a va bin voir que j'reviens pas, pi a va s'faire une raison, j'va pas non plus y faire de peine, je l'cé qu'est folle de moi ma Rita, fa que j'va y aller doucement. J'comprend pas qu'a vois pas que j'pas intéressé a elle me semble que cé évident crime j'sent le moron quand j'reviens pi j'me lave pas, mais non a continue quand meme de coucher avec moé, une chance qui se passe rien din couverte, mais en meme temps j'ai un peu pitié d'elle, non mais tsé 6 mois sans sexe a dois tu etre malheureuse au fond ma Rita!(soupir de gars qui pu..)Bin qu'est-ce tu veux a va se faire une raison tranquillement, même lé ti wèsins sont tellement triste de me voir partir qui se cache deriere Rita, ah bin cé çâ quand té un gars attachant!"

Rita:" Ça faisait tellement longtenps que j'avais pas mis cette robe quétaine là qua me fait presque pu, j'ai hâte qui sois vraiment pu là pour r'mettre ma belle tite jupe sexy avec mon beau ti top en dentelle, Paul va être fou de moi! Awouelle rentre dans l'bois avec ta hâche que j'arrete de faire assemblant de pleurer, pas facile a fournir une quantité de larmes de même quand tu sent pas vraiment le besoin tsé! Ah! je l'cé qu'est-ce que j'va faire, quand qui va m'envoyer ses lettres j'va faire assemblant qui c'était perdu dans le courrier pi tranquillement bin y va m'oublier quand qui va voir que j'y répond pas, j'veux pas non plus y faire trop peine mon pauvre Georges cé pas un mauvais gars au fond, on é juste pas fait l'un pour l'autre, moi chu belle et sexy pi lui bin...y pu faque!"

Georges:" non mais au fond on é juste pas fait l'un pour l'autre cé tout, elle est mal attriqué pi moé bin chu t'encore beau bonhomme, faqueeeeee cé ça qui é ça!"

Morale de ce conte..."On se vois pas toujours comme on est vraiment, nous empêchant ainsi de voir l'autre comme il est vraiment!" ;-)
Fin..