jeudi 20 novembre 2008

Place à l'iMpRoViSaTiOn !


Bon un peu d'iMpRoViSaTiOn , cette fois ci nous irons dans quelque chose d'un peu plus profond au niveau émotif, l'iMpRoViSaTiOn ne signifie pas toujours rire ou fou rire, alors à travers cet iMpRoViSaTiOn je vous demande de répondre à cette femme qui porte le nom de Anne Nonyme ce que vous sentez qu'elle aurait besoin d'entendre. Laissez vous imprégner de ses mots, ce qu'elle a à dire ainsi que de son image. Maintenant place à l'iMpRoViSaTiOn
-----------------------------------------------------------------------
(Anne Nonyme parle..)
"Comment faire pour vous montrer, vous montrer qui je suis! Depuis toujours je ne suis qu'une Anne Nonyme qui préfère rester dans l'anonymat puisque je ne pense pas que ma réalité vous plairais. Je ne pense pas que Anne Nonyme vous donnerait envie de l'aimer, même moi je ne m'aime pas je suis rien, rien du tout! Qui aimerais savoir qui je suis? personne, personne ne sait intéressé à moi, personne ne sait combien je souffre de n'être qu'une..... Anne Nonyme!

Pff! on ne me vois pas, on ne me touche pas, on ne me parle pas! en fait si, on me parle quelquefois mais jamais mon interlocuteur n'a pu voir à qui il parlait jamais! Ah et puis foutez moi la paix, au fond vous en avez rien à cirer de savoir qui je suis pour vrai hein? au fond vous en avez rien à cirer de connaître la vérité sur moi? Pourquoi? parce que je ne suis qu'une Anne Nonyme et pour la vie je le resterai! Je vous déteste, vous tous, oui vous tous qui vous croyez plus fin et plus transparent parce que vous ne portez pas le nom de Anne Nonyme! Pff!" (silence)

(après un moment..)

"Un jour, je vous direz, un jour je vous raconterai ma vrai histoire, la mienne et alors là peut être serais-je en mesure de changer ce nom que je porte depuis toujours qui au fond me pèse bien lourd qui est, Anne Nonyme.."(silence)

7 commentaires:

daniel a dit...

Mademoiselle Anonyme,je ne vous connais vraisemblablement pas...mais pourtant, je devine chez vous une vive douleur ...un mal de vivre.je pourais être condescendant ,en faisant mine de comprendre ce qui vous ronge de l'intérieur ...Mais au fond, je ne sais pas d'oû origine votre vague a l'âme.pourtant, si j'en avais le courage; je vous ferais un gros calîn!

Mais, la lâcheté m'étreint le coeur.je préfère le comfort du malaise...au vertige de l'ouverture a l'autre.je regrette presque de l'admettre, mais vous avez raison...je fais tout en mon possible pour éviter de vous connaitre plus !la raison en est quasi-inavouable...j'ai la trouille, de voir le reflet de votre douleur dans la mienne.

vous voyez gente demoiselle anne anonyme...votre personne ne me rebute en rien...mais votre mal de vivre m'effraie.

vous voyez..votre malaise a le même nom que le mien...comme quoi même anonymes...on a jusqu'à un certain point des traits de ressemblance.


sur ce , je cesse de vous embêter . mais faites-moi plaisir releveZ la tête et souriez.l'hiver qui approche sera ainsi moins froid.


amitiés daniel

Dianerythmes a dit...

@daniel de Anne Nonyme: Je sais que je fais peur, tu n'es pas le premier à me le dire, mais comment faire pour en sortir, sortir de ce nom qui me déchire depuis trop longtemps!(silence) Je vais essayer de relever la tête, je ne sais pas si j'y arriverai mais je vais essayer...(silence)

En espérant que l'hiver glace mes douleurs, pour un temps du moins, le temps de voir apparaitre et disparaitre tout ces millions de petits cristaux lumineux qui recouvriront le sol.....(silence)
Merci à toi daniel.....
de Anne Nonyme

@daniel:Merci pour ta participation, c'est génial de te lire, reviens vite!..;-)

Jean-François a dit...

Bon, j'ai voulu, après avoir écris un beau commentaire, vérifier mes liens et à cause de cette fenêtre pop-up, j'ai perdu mon texte...

J'ai perdu mon inspiration maintenant. Bon, m'enfin, je me reprendrai bien.

Très beau texte, et surtout très attachant... Elle porte un très gros fardeau, Anne.

J'espère bien que ce jour ou elle pourra ce libérer de ce fardeau que l'on saura enfin son identité, sa vraie nature. Son MOI intérieur. L'être humain qui est différente de tous les autres. Celle qui s'affirme haut et fort, celle qui s'aime tel qu'elle est.

Enfin, celle qui marchera sans jamais jeter un regard par-dessus son épaule mais qui marchera la tête vers l'avant, la tête haute. Et fière.

Bonne journée :-)

P.S.: Diane, as-tu reçu mon courriel concernant mon blogue ?

Si non, je vais te donner mon nouveau lien plus bas. Tu n'auras qu'à cliquer dessus. Je vais t'épargner le reste (les raisons, ect.) Merci de ta compréhension :)

Jean-François

Nouveau blogue >>> Un taxi sur la Rive-Sud

Dianerythmes a dit...

@ Jean-Francois de Anne Nonyme: J'espere être sur le bon chemin, je croie que de m'ouvrir comme ça c'est déjà un grand pas vers ma libération.. Je vais avoir besoin de gens comme toi pour être accueilli, merci d'être là..(silence)

@ J-F de dianerythme: oui j'ai bien recu ton couriel et puis j'ai aussi mis le nouveau lien vers ton blogue! ;-)
à tres bientot mon cher..:-)

Jean-François a dit...

Merci à toutes les deux, Anne et Diane. Ça fait plaisir à entendre ...

Bonne semaine :-)

daniel a dit...

chère diane, content de savoir que mon texte a pu te plaîre. comme ton texte m,a beaucoup touché, je me devais de rajouter mon grain de sel;) ah oui, si le coeur t,en dit, je te refilerai mon e-mail...tu pourras ainsi, jetter un oeil a mon space msn, et ainsi visiter un peu mon petit monde.sur ce grosses bises et a bientôt.

Dianerythmes a dit...

@daniel: Oui avec plaiair que j'irai voir ton ptit monde, envoie moi un couriel..à bientot ;-)