dimanche 28 décembre 2008

Bonheur partagé









Aller, enlevez vos manteaux et assoyez vous, je vous ai préparé un bon chocolat chaud!


Mmmm! non mais qu'est-ce qui réchauffe mieux le coeur qu'un chocolat chaud l'hiver! Je l'ai préparé avec amour vous savez et en plus j'ai parti un petit feu dans la cheminée, la maisonnée respire le bonheur, le bonheur de vous savoir près de moi pour partager cet instant.


Comment aller vous? vous avez passé un beau Noël? Moi j'ai passé un beau Noël auprès de mes enfants, de mon frère que j'aime, de ma soeur qui est aussi ma meilleure amie et j'ai aussi passé du temps avec une personne que j'aime beaucoup et sa petite fille mais que pour des raisons personnelles je n'avais pas vue depuis un bon moment..(silence) C'est ça aussi Noël, ouvrir son coeur, laisser l'enfant vivre en soi et ainsi laisser venir vers nous tous ces gens porteur de leur propre enfant intérieur.

Et puis, comment vous trouvez votre chocolat chaud? Vous aimeriez un peu plus de crème fouetté sur le dessus? Bon je vais mettre une autre bûche au feu, commencez a échanger entre vous je reviens tout suite..."Aaah! que c'est beau la vie" pensa t-elle en marchant doucement!

(silence)

mercredi 24 décembre 2008

Joyeux Noël

Si votre coeur est triste à Noël, alors chantez!
Si votre âme souffre à Noël, alors dansez!
Si la colère vous habite à Noël, alors riez! HIHIhihii!
Faites le contraire de ce qui vous éteint, faite le contraire de tout ce qui vous donne l'impression que vous êtes seul au monde, foncez dans tout ce qui noirci votre coeur tel une boule de quilles qui se prépare à faire un abat! De cette façon vous installerez l'amour en vous et autour de vous et de là prendra toute la signification de la naissance à Noël, parce que c'est à ce moment que vous donnerez naissance à l'enfant en vous...(silence)
Je vous souhaite à tous de passer de très belles fêtes, qu'elles soient abondantes de joie, de paix et d'amour pour que danse, ri et chante cet enfant qui habite en vous!
Ho! Ho! Ho!

mercredi 17 décembre 2008

Corps à corps avec toi...

Ne me demandez pas pourquoi, tout ce que je peu dire c'est que j'aime le corps de cette femme! Ce qui m'emmene à vous dire combien je suis passionnée par l'être humain, par les différents corps qui résident chez l'humain, corps physique, corps mental, corps spirituel, corps émotionnel et le corps énergétique. J'aime lire le corps énergétique c'est quelque chose d'innée chez moi. Tout comme l'aveugle li le brail moi je lis le corps des gens, et oui c'est mon brail à moi ;-)

Je suis fasciné par le corps humain, par cette enveloppe qui habite tant de richesse et ce à plusieurs niveaux. Le respect de l'être est important pour moi c'est pourquoi jamais je ne vais lire un corps énergétique sans le consentement de la personne, en fait ce qui se passe c'est que je vois un peu l'histoire énergétique qui habite les corps et avec le temps cette sensibilité devient de plus en plus perceptible.
C'est un peu cette force qui me sert aussi d'outil lorsque je fais de la mise en scène, guider un comédien dans la cohabitation de lui et de son personnage, wow! c'est passionnant pour moi!

Le corps parle, le corps raconte, le corps dévoile ou retient ses "maux", comme il peu aussi parler, raconter et dévoiler ses jouissances! Je dis toujours qu'un corps qui souffre est aussi un corps qui parle et pour ça je l'en remercie, pour le reste c'est à moi de l'écouter ou non par contre il faut savoir que plus nous n'entendons pas ses "maux" et plus il devra parler fort pour se faire entendre...

Ah! le corps humain, magnifique moyen de transport de l'âme il nous est indispensable pour parcourir cette vie terrestre donc pas banale du tout vous pensez pas! ;-)

Et puis votre corps à vous, qu'est-ce qu'il a à dire?....(silence)

jeudi 11 décembre 2008

Le rêve..


Tu étais là, tout près et si loin à la fois..
Ton corps presque nu et dénudé de loi..
Ton visage serein contemplant les étoiles..
Tes yeux brillants qu'au ciel tu dévoiles..
J'ai envie de déposer mon âme sur la tienne..
Envers et contre tous je saurai être ta reine..
Délivre mon coeur de ses chants en latence..
Éloigne les craintes que bercent mes silences...
Je sais que tu sais qu'ensemble nous savons..
Et sans le mot ensemble nous le vivons..
Le réverbère du ciel éclaire mon chemin...
Guidé par sa lumière je te découvre enfin...
Éteignions le temps d'une étreinte infinie..
Parsemons de jouissance ce monde de la nuit..
Le rêve... ZZzzzzzz.



vendredi 5 décembre 2008

Cher journal...



Cher journal...

Il y a longtemps que je ne suis pas venue te rendre visite, il y a longtemps que je ne suis pas venue colorer tes pages blanche de mon encre. Par quoi commencer, il y a tellement de chose qui bouge dans ma vie! Et si je commençais par te dire que je suis en plein coeur d'un ouragan, que je suis là et que je vois tout ces morceaux qui volent autour de moi, ces dossiers tous plus pertinent les uns que les autres, ces moments tous plus intense les uns que les autres! Ce n'est pas de tout repos être au coeur d'un ouragan tu sais mais en même temps je réalise que le fait d'être au centre me permet de voir ce qui virevolte autour alors que toute ma vie j'ai tourné moi aussi avec tout ces morceaux!

Une partie de moi a envie de s'effondrer et d'aller tourner tout autour mais pour la première fois de ma vie le désir de rester debout est plus fort que jamais et cela même si tout ce que je vois me fait mal et me demande beaucoup de courage et de volonté!

Ah! cher journal si tu savais comme c'est pas facile! Et pourtant je sais plus que tout au monde que je suis à la bonne place, que chaque pas que je fais est dans la bonne direction que chaque étoile qui me regarde là haut me donne la main lorsque la vie devient trop, tout simplement trop!...

Cher journal, la peur a laissé place au courage, non mais tu sais combien la peur a pris de place dans ma vie et me voilà aujourd'hui en train de dire que doucement je triomphe sur la peur! Wow! je suis émue comme tu ne peu l' imaginer, je suis tellement fière de moi, d'être témoin de cette victoire! Être au coeur d'un ouragan n'est pas de tout repos, je dois être bien enraciné dans le sol, je dois respirer l'air tout doucement sans forcer pour ne pas m'épuiser car je sais pertinemment que chaque morceaux qui tourne autour disparaîtra petit à petit quand je serai prête à le laisser partir.

Tu sais quoi mon cher journal, te rendre visite me fais un grand bien et dernièrement j'ai réalisé quelque chose. En lisant le billet de Martin Petit sur 'les montées de lait", j'ai à plusieurs reprises voulu commenter son billet comme je le fais souvent en le lisant sauf que cette fois je n'y arrivais pas, à chaque fois j'essayais de me rappeler une montée de lait puis....rien! Je réalise que la seule fois de ma vie où j'ai vécu une montée de lait c'était après mes deux accouchements! Sauf que ces deux montée de lait servaient à nourrir mes bébés!

Jamais j'ai crié tout haut mes écoeurements face à la vie, face à certains évènements de la vie ou même face à certaines personnes qui ont posés des gestes qui m'ont profondément blessé! Une vie entière sans pêter les plombs! Une vie entière sans postionner les cris en latence! Est-ce que c'est nécessaire dans une vie de faire au moins une montée de lait? Je ne sais pas, mais une chose est certaine j'aurais peut être très envie de me donner cette chance, je suis cRéAtRiCe après tout! HIhihihii! Le problème c'est que pour faire une montée de lait il doit y avoir à la base une bonne dose de colère et c'est justement ça mon problème, assumer ma colère, l'a sentir vibrer en moi! Celle que jamais je n'ai eu droit de vivre étant petite, celle qui m'a toujours fais peur, celle que je redoutais comme on a un jour redouté la peste, la colère, MA colère!(silence)

Je me demandais pourquoi dernièrement mes seins étaient plus gonfflés qu'à l'habitude, c'est surement une montée de lait qui se prépare! hihihii! ;-)

Bon cher journal je dois te quitter, merci pour ton écoute si précieuse, merci pour tes pages si généreuse mais surtout merci d'accueillir 'l'ancre de mes maux' comme toi seul sais si bien le faire....(silence)