mercredi 30 décembre 2009

Imagine encore..

( L'année 2010 sera une année comme nous voulons qu'elle soit, ensembles continuons d'imaginer ce qu'un certain Monsieur Lennon a imaginé un jour et unissons cette force qui est en chacun de nous, cet immense pourvoir de création qu'est l'amour!)

Imagine...

Si je te donnais la main combien tu te sentirais réconforté..
Si je t'offrais un sourire juste comme ça pour faire rire ton cœur..
Si je t'invitais sous mon parapluie pour assécher ton âme détrempé..
Si je t'ouvrais les portes de ma maisons pour sécuriser l'enfant en toi..
Si je t'applaudissais juste parce que je reconnais ta lumière..
Si je chantais partout comme pour rendre hommage à l'univers..
Si j'arrêtais pour te laisser passer dans la rue, comme ça tout simplement..
Si tu venais manger chez moi pour que je puisse partager l'amour cuisiné..
Si on ferais des armes de construction massive au lieux de destruction..
Si la musique devenais officiellement le langage universelle..
Si tu continuais toi aussi d'imaginer avec moi... (À ton tour d'imaginer...)

vendredi 13 novembre 2009

Méli-mélo de mots

Méli mélo de mots..
Vous devez me construire un poeme en vous servant des mots que je vous propose. La diversité des mots vous donnera un certain défi! Faites naître le poete en vous.. ;-)

Tendresse
Pauvre
Tristesse
Bonheur Solitude
Partage Plume
Parfum Piano
Mer Vert Larme
Miel Alarme Zèbre
Pomme Voilier Âme Merde
Colère Folie Lunette

samedi 17 octobre 2009

C'est moi qui remplace La Joconde!

Hum hum.. Un peu de sérieux là! Vous savez sans doute que le tableau de la fameuse Mona Lisa qui est dans un musé depuis longtemps commence à se faire vieux!

En fait, le tableau commence a démontré des signes de vieillissement! On m'a donc contacté pour me demander si j'étais intéressé à faire une photographie qui pourrait remplacer celle de la fameuse Mona Lisa! Bon j'ai hésité évidemment, vous savez, moi et les mondanités, mais après avoir lu le montant que l'on me donnait pour cette photo, j'ai tout à coup cessé de me poser des questions, non mais 2.500 000 $ c'est quand même pas rien pour mettre ma face en remplacement de celle de la Joconde! Faqueeeeeeeee, voilà je vous présente en primeur cette photo! :-)
Ah oui chaque "clic" que vous faites dessus la photo me donne environ 2000$ alors ne vous gênez pas! :-))

dimanche 4 octobre 2009

Un canard qui pense tout haut..


Tient tient, un canard seul, errant ici et là sur les eaux d'un marécage, puis de temps en temps il s'arrête l'air songeur.. À quoi peut-il bien penser?
À vous de me le dire! ;-)

samedi 26 septembre 2009

Repose en paix grand guerrier


Il est de ces gens qui laissent des traces au delà du temps au delà du vent qui passe...(silence)(extrait d'une chanson de Mario Pelchat)

Hier soir je me suis assise à mon ordinateur, je me suis dis "Tient, il y a un moment que je ne suis pas allé voir ce fameux petit vidéo que François Morency a fait où il incarne Pierre Falardeau racontant un conte de Noël" puis ensuite je suis allé voir la vidéo du spectacle de François Morency où il a comme invité Pierre Falardeau. Après ces visionnements je suis allé me coucher avec en moi la pensée qui suis;" Si le Québec pouvait sentir combien cet homme aime "SON" Québec, combien il en est fier, combien il tient a le protéger et puis si le Québec était une femme, toute les femmes du monde voudrais être aimé par lui." Je me suis ensuite dit;" Mais pourquoi personne ne l'entend? Pourquoi faut-il qu'il est a crier si fort son amour et que jamais il ne soit entendu à sa juste valeur? Ah, je voudrais tellement être celle qui tient son porte voix quand il cri, celle qui s'assure que cette voix est bien reçue de tous!" Ça été comme ça jusqu'à ce que je tombe de sommeil, puis ce matin je me suis levé, affairé par le tourbillon de la maisonnée, les enfants, les repas etc.. Quand tout à coup je me suis assise pour lire quelques blogues que j'aime bien, dont celui de Martin Petit sur lequel il m'annonçait le décès de ce grand passionné. Je suis resté là, sans bouger, fixant mon écran comme si je venais de recevoir une injection qui arrête le temps et j'ai repensé à tout ce qui m'était passé par la tête hier soir avant de m'endormir.

(silence)

En terminant, je tiens a souhaiter mes plus sincères condoléances à toute sa famille pour laquelle j'offre mes pensées en cette journée. Puis, pour toi Pierre Falardeau, homme passionné et vrai, je tiens à dire que jusqu'à la fin je me battrai aussi pour faire voir au reste du peuple combien il est important d'être fier de ses racines, de les aimer pour ensuite les faires briller au reste du monde et ainsi donner envie à tout les peuples de la terre de se reconnaître et de briller dans leur force et leur unicité parce qu'en chaque peuple il y a une richesse incommenssurable, il suffit de le voir, comme arrivait à le voir Pierre Falardeau.

Ce pays, il est maintenant en toi pour l'éternité...(silence)

Repose en paix Pierre Falardeau.

lundi 21 septembre 2009

Les 5 sens, L'odorat!


Humer la vie, respirer les odeurs tantôt agréable tantôt désagréable, c’est ça vivre!

L’odorat est un sens qui souvent peut paraître bien banal ou sans trop grande importance mais attention, il est loin d’être tout ça! Il est au même titre d’importance que tout les autres sens, il donne envie, il donne en vie! Il rappelle au corps combien il est génial, combien il est merveilleux d’être dans la vie!

« Ah ça pu, ça sent mauvais! » Attention ça ne veut pas toujours dire que parce que ça sent mauvais que ce n’est pas bon, prenez un fromage par exemple, vous avez déjà senti le vrai fromage à raclette? Ouf! Petite nature s’abstenir! Hihihiii! L’odeur de ce fromage est si imposante que si on se fiait à sa puanteur pour en juger de son goût, et bien on passerait à coté d’un délicieux repas! Cependant, quand une couche de bébé sent mauvais c’est que ça doit aller tout droit à la poubelle! Vous voyez c’est spécial quand même non?

Vous savez, j’ai cette manie de tout sentir, je ne suis sûrement pas la seule, je dois vous avouer que lorsque je vais au restaurant pour manger un délicieux repas, je commence toujours par sentir ce qu'il y a dans mon assiette avant de goûter, que voulez-vous j’ai besoin de sentir, c’est comme un préliminaire, un prélude à l’extase qui viendra sous peu, etc... Et ce moment il est très important pour moi, je prends vraiment le temps de laisser entrer en moi l’odeur de ce qui mijote devant moi, je ferme les yeux et hume ce que mon palais est déjà impatient de goûter! Miam!
Le goût et l’odorat sont d’intimes amis vous savez, l’un ne va pas sans l’autre, faites juste penser quand vous êtes malade, que vous avez le « rhuBe », votre nez est bouché et vous ne goûtez pas! Ah et on as-tu hâte de goûter à nouveau, de sentir à nouveau! L’un éveil l’autre, comme je vous disais un peu plus haut, fermez les yeux devant votre repas et humez le, vous verrez comme cela éveille le désir de goûter. Les deux se donnent la main et sont très complice alors n’essayez même pas de leur tenir tête, ils sont deux!

En terminant et si je vous proposais lors de votre prochain repas, de fermer les yeux avant de goûter et doucement de sentir ce qui ce cache dans votre assiette, ensuite vous goûterez, pour ceux qui ne l’on encore jamais fait, vous verrez comme c’est enivrant de prendre le temps de se servir de ce sens si souvent mis à l’oubliette!

Maintenant, inspirez et expirez, vous êtes vivant!. ;-)

lundi 14 septembre 2009

Partir à l'aventure..


Partir à l'aventure pour moi c'est...
  • Regarder au loin espérant voir mon ami castor qui toujours sait si bien se faire prier avant de peut-être, je dis bien peut-être se pointer le bout du nez..
  • Tendre l'oreille vers l'horizon souhaitant ainsi être témoin du départ annuel de mes chers amis les canards..
  • Arrêter, comme ça pour rien, sans raison précise juste pour contempler la beauté du monde pour la milliardième fois..
  • Sourire aux passants en leurs offrants un petit morceau d'espoir à travers le pers de mon regard..
  • Saluer de la main les tortues trop pressées qui s'empressent de me montrer combien elles sont habiles sous l'eau..
  • Remercier le soleil qui me réchauffe et souhaiter la bienvenue aux nuages qui comme le parapluie me donne un répi de toutes ses gouttelettes de rayons..
  • Tourner la tête vers les endroits moins achalandés me permettant bien souvent de découvrir de magnifique trésors dont je m'imagine à être la seule à avoir vue..

  • Goûter le vent.
  • Sentir le ciel.
  • Regarder le temps.
  • Toucher l'essence.
  • Entendre le silence...Pour moi c'est un peu ça au fond partir à l'aventure.. ;-)

mardi 8 septembre 2009

Nage en marécage.

Anne et Richard nous montrent encore une fois comme ils sont à l'écoute l'un de l'autre, on comprend bien pourquoi leur travail est admiré partout dans le monde! Ils nous présentent en primeur un extrait de leur tout nouveau spectacle en nage synchronisée qui s'intitule;" Bec de marécage"!


Ils seront présent encore quelques temps au marécage avant de repartir vers la Floride où ils pratique tout l'hiver, donc pour tous ceux qui auraient envie d'avoir un autographe, faites-vite, emmenez vos plumes et ils se feront un plaisir de vous signer ça! Ce n'est pas qu'ils n'ont pas de plumes, c'est juste que les leurs sont légèrement…Mouillées! ;-)

dimanche 6 septembre 2009

Les cinq sens, L'ouïe.

L'ouïe,
Ah! ce merveilleux sens qu'est l'ouïe, n'est-il pas délicieux de laisser entrer une musique par nos oreilles, de la laisser couler en nous pour ensuite la voir terminer sa route en nous redressant les poils sur les bras et nous dessiner pour l'espace d'un instant une nouvelle chair, cette "chère" chair que l'on appelle chair de poule, Mmm! Que c'est génial d'avoir cette porte d'entrer qui en fait est le pont entre le monde extérieur et notre monde intérieur, vous entendez ce que je veux dire? Hihihi! ;-)

Ce sens peut permettre un grand réconfort comme il peut installer le pire des malaises, voilà pourquoi il joue un rôle extrêmement important et ce à plusieurs niveaux. Une douce musique peut nous transporter loin des soucis et des souffrances, à l'inverse un cri agressif et violent peut nous plonger dans un état de peur voir même de terreur! Cette porte qui nous emmène tout droit vers l'intérieur de l'être nous rend donc d'une certaine façon bien, vulnérable je dirais. En fait, nous avons tous cette vulnérabilité, cependant elle peut avoir été blindé avec le temps par l'accumulation de petites comme de grandes souffrances ayant passé par le canal de l'oreille.

"Mais pourquoi lorsque j'écoute certaine musique je pleure? Pourquoi lorsque j'entends certains sons je rie ou réagi d'une quelconque façon? Que se passe-t-il en moi?" Et bien le corps humain est doté de 5 sens qui sont en fait différents canaux entre le monde extérieur et notre monde intérieur comme je le disais un peu plus haut, l'ouïe est un de ceux là, n'est-il donc pas normal alors que nous soyons touché par tel ou tel son, puisqu'il y a de bonne chance qu'il connecte avec notre monde d'émotions à un moment ou un autre. Il transporte les mots (lire aussi maux.), les sons, les intonations, même les silences, vers différentes directions, tantôt vers le cerveau émotif, tantôt en direction du cerveau intellectuel et c'est alors que ces cerveaux réagiront.

En terminant lorsque le temps vous le permettra, je vous inviterais à vous bander les yeux, à vous asseoir à un endroit, peu importe où et.... écoutez, ne bougez pas, restez le plus immobile possible tout en étant attentif aux sons qui vous entoure, un cri qui vient de loin, une voiture qui démarre, des voix d'enfants qui jouent à l'extérieur, etc. Puis laissez ces sons entrer en vous et parcourir le chemin qu'ils ont envient de faire, est-ce que tel ou tel son me transporte dans le passé ou me fait voir le futur? Est-ce que tel ou tel son me fait sourire ou me donne envie de verser une larme? Etc. Ce petit exercice vous rappellera combien l'ouïe est un sens qui joue un rôle bien important, il vous démontrera à quel point nous pouvons être touchés par ce qui entre dans notre oreille.

Maintenant, et si on allait dire de belles choses aux gens que l'on aime? Pourquoi pas en chantant tient ou en fredonnant ou bien tout simplement en leurs chuchotant... Je t'aime. (silence..)

mardi 1 septembre 2009

Les 5 sens.. 1) Le toucher



Ceci est le premier billet de 5 dans lesquelles je parlerai des 5 sens. J'ai décidé de commencer par le sens du toucher et à tour de rôle j'aborderai le goûter, l'ouïe, la vue et l'odorat. Au plaisir de partager avec vous ma passion des sens ;-)



**********************************************

Le toucher,

Le toucher est le premier sens que l'on connaît à la naissance, il est celui qui rassure, celui qui réchauffe, celui qui apaise, il est la première poignée de main que nous recevons en arrivant ici sur la planète terre, le premier langage que nous apprenons de l'humain. Il est donc loin d'être banal puisque notre cerveau émotif enregistre ces premier touchers et deviendront soi une bonne ou une mauvaise référence. À travers le temps plusieurs études ont été faites à ce sujet, études qui tantôt disaient "Ne prenez pas les nouveaux nées, les touchers le moins possible" etc... Puis après avoir constaté une augmentation des décès à la suite de cette approche, ils ont commencé à dire;" Touchez, prenez les bébés c'est important", etc. Je vous parle d'études qui se sont faites sur plusieurs années, et certains reportages encore existant(en noir et blanc) démontrent ces différentes visions à travers le temps.


Bref, aujourd'hui le toucher est enfin reconnu comme un besoin essentiel à la vie et je vais rajouter, pas seulement chez le nouveau née! À tout âge le toucher est important, il ne perd jamais sa fonction première, qui je le rappelle est celui de rassurer, d'apaiser, de réchauffer etc... On a souvent l'impression que parce que nous grandissons, nous avons moins besoin d'être touché, mais non, qu'est-ce que c'est que cette fausse pensée, vous imaginez combien destructeur elle peut être sur une société, vous imaginez combien on appauvries le genre humain par cette façon de penser! Je vais régler quelque chose tout de suite,
"NOUS AVONS TOUS BESOIN DU TOUCHÉ!"

Avec l'aire de l'informatique qui grandi à vue d'œil, cette façon virtuelle d'entrer en contact avec le reste du monde a du bon certes, mais il y a aussi du mauvais. Beaucoup se sont éloignés du toucher, comme si ce sens venait d'être relégué au rang des "pas très important" alors qu'il est vital! Ah mais j'entends déjà des gens sauter de lire ceci, "Vital!, elle ne pousse pas un peu fort elle!" et bien non, le toucher n'a jamais été reconnu à sa juste valeur et voyez le résultat. Ce qui est le plus pathétique de tout, c'est que ce manque ne parait à première vue, on vie dans une société où tout le monde vie pour lui même, une société de "je me moi"! Ah c'est bien beau de dire que vous allez vous faire masser une fois par semaine parce que c'est "in" mais le reste du temps, quelle place occupe le toucher dans votre vie? N'oubliez pas sa fonction première qui est je le répète de, rassurer, de réchauffer, d'apaiser, bref, d'aimer!

Dès la minute où mes enfants ont vues le jour j'ai commencé à les masser, lorsque je leur racontais une histoire le soir avant d'aller dormir, c'est en les tenant dans mes bras que je récitais le conte, résultat, mon grand de 15 ans est capable de me demander de lui masser les pieds le soir quand on écoute un film ou après une partie de hockey!! Hihihi!Vous savez le toucher a été longtemps mal vue ou mal perçu je devrais dire, car ce sens fait tout de suite référence à abus physique, violence, etc... Je peu très bien comprendre cette appréhension puisque pour moi le toucher que j'ai connu dans mon enfance faisait référence à rien de bien positif. Lorsque j'ai accouché de mon premier enfant, le contact physique avec mon poupon a sue rassurer l'enfant blessé en moi, je venais sans le savoir de créer une nouvelle émotion relié à ce sens sans m'en apercevoir, le contact entre moi et mon bébé venait d'installer une nouvelle donnée dans mon ordinateur interne, toucher =rassuré, toucher = apaisé, toucher= chaleur, toucher= ....aimé.

Que c'est bon d'être touché vous ne trouvez pas? Lorsque je vais chez la coiffeuse je prends toujours soin de mentionner que j'adOOoore me faire jouer dans les cheveux, laissez moi vous dire que je ne suis surement pas la seule! Hihihi! Lorsque je reçois un massage, je me délecte comme vous n'avez pas idée. Tout ces touchers me remplissent, me donnent de la douceur, le toucher installe en moi un état de paix et...d'amour. Tout comme le nouveau né, nous avons tous besoin du toucher, de contact physique, de sentir l'humain en nous et autour de nous.

"Oui mais les microbes?" Ah je l'attendais celle-là! Et bien oui, les microbes étant ce qu’ils sont, nous nous devons d'être conscientisé, les mains touchent à tellement de chose dans une journée, mais nous ne devons en aucun temps cesser de toucher par peur des microbes parce que laissez moi vous dire que ce qui risque d'arriver à notre société (déjà assez carencé à ce niveau), est beaucoup plus grave que la grippe R2D2! Si un nouveau née peu se laisser mourir par manque de toucher (Oui c'est bien vrai!) et bien imaginez une société en manque de toucher! Parce que n'allez pas vous imaginer que parce que vous êtes devenus adulte vous n'avez plus besoin d'être touché et que ce sens perd de son importance avec les années! Oh non! Il reste et est sinon plus important!

Le toucher est un délice pour le cœur, la tête et le corps, ne minimisez pas son importance et voyez plutôt combien il est générateur à plein de niveau, tant au niveau immunitaire (Oui oui, le toucher stimule le système immunitaire!) qu'au niveau de l'amour de soi.En conclusion, vive le toucher, ce sens si merveilleux qui nous permet d'être en contact les uns avec les autres, le corps humain en a besoin ne l'oubliez jamais...

Virtuellement dianerythme ;-)

lundi 31 août 2009

Danse exercice avec Bleuet! :-)

Il est temps de se dégourdir les jambes avec Bleuet!

Allez, tout l'monde debout et hop! On danse! ;-)

Amusez-vous!

vendredi 28 août 2009

La femme masquée 2


La femme masquée est occupé, elle est dans ses pensées, elle a beau chercher et chercher toujours elle a ce besoin de se sentir aimé.

Elle créer certes mais parfois elle a vraiment l'impression de jongler, entre son cœur et sa tête elle est déchiré. L'été qui est presque terminé et déjà elle cherche sa doudou pour s'y emmitoufler, comme si le froid s'était emparé de sa peau légèrement rosée. Elle n'a pas envie de pleurer, non, elle n'a pas envie de jouer non plus, elle en veut aux fées qui elles s'envolent comme bon leurs semble sans jamais se soucier. Elle a la froide impression d'avoir le cœur gelé, elle a peur d'être abandonné et pourtant elle a tellement envie d'être aimée, mais pourquoi l'impuissance en elle veut s'enraciner? Pourquoi vouloir isoler son âme dans un trou noir dépourvu d'envie de jouer?

La femme masquée est occupé, elle voudrait ne pas être dans ses pensées et ainsi cesser de chercher et chercher à remplir ce besoin de se sentir aimé, peut-être aurait-elle intérêt à juste laisser aller et respirer à travers son cœur qui au fond ne demande qu'à être bercé (silence)

samedi 22 août 2009

La femme masquée



La femme masquée trotte dans la vie, errant ici et là à la recherche du vrai et du faux, du réel et du surréaliste. Elle découvre le moment présent qui se cache derrière les fenêtres du passé et du futur. La femme masquée aime l'intensité des silences qui lui procure l'oxygène dont elle a besoin pour faire grandir son âme.

Je te découvre encore une fois pour la première fois, je me délecte de ta saveur unique, celle du nectar que ton coeur procure. J'avais oublié combien tu étais magnifique et le plus merveilleux c'est qu'il n'y a que moi qui te vois, qu'il n'y a que moi qui respire ton air fécond d'amour.


La femme masquée rend grâce à la vie pour ses milles et une richesses qu'elle lui dévoile, elle sait très bien que le hamac qui la berce est solide puisque le fil avec lequel il a été tissé provient de la plante de ses pieds, ceux avec lesquelles elle marche depuis toujours. Curieuse et crédule, elle porte ce masque qui l'a protège du monde extérieur, il est pour elle le bouclier énergétique dont elle a besoin tandis qu'il est pour les autres synonyme de fascination et de légèreté.


La femme masquée erre ici et là sur les chemins de la vie et ses trouvailles l'amusent et la font rire ou pleurer, mais toujours elle accueille et remercie l'univers car elle assume totalement son pouvoir, celui de voir l'invisible et de toucher l'intouchable. Il est impossible de penser qu'un jour elle enlèvera son masque puisque sans lui, elle serait beaucoup trop fragile et vulnérable, cependant, ses lèvres et son regard pourront suffir à vous toucher et vous rassurer. Ce qu'elle cherche et découvre ne se voit habituellement pas à l'oeil nu, ne vous attendez donc pas à pouvoir le voir ni le toucher, en l'occurance, si vous fermez les yeux il est fort possible que vous arriviez à sentir cette découverte en vous et alors vous saurez combien il est pétillant et émouvant de connecter avec ce magicien qui nous habite.
"Comme c'est géant!"
"Comme c'est immense!"
"Comme c'est beauoooOOoo!"
signé, La femme masquée ;-)

mardi 18 août 2009

Un nouveau symbole d'échange.


Bon parlons microbes un peu, depuis déjà un bon bout de temps on entend parler de tout ces microbes et de cette méchante grippe "R2D2" qui menace le genre humain. Pas plus tard que hier j'entendais à la télévision que la poignée de mains serait maintenant, comment dire, fortement déconseillé!

Depuis plusieurs années la poignée de mains est un symbole, de partage, d'ouverture, de réconciliation, de contact important etc... Voilà, nous devrons trouver une nouvelle façon de faire contact entre nous, une nouvelle façon de... se toucher. Je ne vous cacherai pas ma "minuscule" phobie des microbes, par contre cette phobie ne m'a jamais empêché de créer des contacts, de m'ouvrir sur le monde etc... Cependant, je garde toujours une certaine vigilance, même que mes garçons me trouvent un peu..."crac pot" quelquefois! Hihihi! Ok ok j'avoue j'exagère souvent, mais au moins j'en suis consciente et je travail la dessus! ;-)

Bon, tout cela pour vous dire qu'aujourd'hui j'ai envie de faire appelle à votre créativité, pour m'aider à trouver une nouvelle façon de faire qui remplacera LA si importante poignée de main! Cette nouvelle façon de faire devra être aussi praticable entre président qu'entre deux personnes qui se croisent dans la rue au hasard, elle devra être bien vue au niveau protocolaire et à la fois être un symbole chaleureux.

J'ouvre mes lignes, 3, 2, 1 c'est parti! (Oui oui comme à Call TV! hihihi!)

Ensemble nous allons créer une nouvelle approche entre humains, parce que ce qu'il ne faut surtout pas, c'est de fermer la porte aux relations, cela risquerait de créer à long terme un fossé qui engendrait un microbe encore plus destructeur que la grippe "R2D2", et j'ai nommé, "l'isolement"!
Il est temps de partager vos idées et à la toute fin de l'exercice, nous choisirons ensemble LA nouvelle façon et nous la partagerons au reste du monde!
Et maintenant, place à la CrÉaTiViTé!

mercredi 12 août 2009

iMpRoViSaTiOn

Bon ok un peu de nouvelle de moi avant de passer à autre chose,


Alors voilà, mon "opérationneur" m'a dit que mon ouïe avait prise un peu du mieux après qu'il est nettoyé mon canal, j'ai peut-être gagné un 20% parcontre la cicatrice intérieure n'est pas encore guérie, c'est pourquoi je reste encore bien sensible, mais l'important c'est que mon ouïe ne soit pas morte et comme je dis toujours, tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir! :-)


Pour le reste le temps, le temps et encore le temps me dira la suite des choses, je peu conduire tranquillement la voiture mais pas trop loin, juste autour de chez moi.


Bon voilà en gros les nouvelles!
Je veux en profiter pour remercier les gens qui de près ou de loin ont eu une pensée pour moi, je crois au travail énergétique, à la force qu'un groupe d'humains peut déployer en pensé.


Merci..(silence)


************************************************************




Et maintenant place à l'iMpRoViSaTiOn?


OK, voilà encore une fois je vous présente une image et vous devez faire comme si vous entrez en scène et que vous voyez cet homme ou femme avec l'expression qu'il ou elle a. Spontanément qu'avez vous envie de lui dire, moi je serai la voix de ce personnage et je vous répondrai par la suite.




C'est parti! :-)

lundi 10 août 2009

Rencontre avec mon "opérationneur"..


Et bien, c'est aujourd'hui que je vais savoir un peu plus dans quel direction va ma guérison suite à mon opération du 22 juin dernier. Juste pour vous faire une histoire courte, je me suis faite enlever une masse qui habitait mon canal de l'oreille depuis....très très longtemps que mon "opérationneur" m'a dit, genre depuis que je suis toute petite! Cette masse n'a rien d'un cancer, on appelle ce truc un "colestéatôme"(très payant au Scrabble en passant!), le seul hic que mon "opérationneur" m'avait dit l'an passé c'est "Diane, on doit l'enlever car elle grossi sans cesse et éventuellement, elle envahira l'oreille interne" (c'était déjà commencé d'ailleur! ). Alors voilà, j'ai fait enlever cette genre style comme masse le 22 juin.

Aujourd'hui je vais à l'hôpital rencontrer mon "opérationneur" pour qu'il puisse voir de près avec son microscope comment la guérison de l'oreille se fait et aussi.... savoir si je retrouverai plus que le 50% que j'ai présentement de ma capacité auditive.

Je n'ai pas chanté depuis le 21 juin, les notes vibrent sur mon tympan et me font mal, pour ceux qui me connaissent un peu, savent combien chanter fait partie de mon quotidien habituellement, et je dois vous avouer que même si ça me fait mal, il arrive quelquefois que je chante et à chaque fois j'essaie de voir si il y a une amélioration, moins de douleur, question de m'encourager un peu! ;-)

Je ne suis quand même pas dépourvue vous savez, un sens perdu dix de retrouver comme on dit! Hihiiii! En ce moment, j'écris et mijote à feux doux de fabuleux et délicieux projets qui vont dans tout les sens. Mais je réalise aussi que l'humain a facilement tendance à s'attarder sur ce qu'il a perdu plutôt que de voir et apprécier ce qu'il a. La vie m'a donné plusieurs cordes à mon arc et peut-être, c'est justement peut-être que la vie me parle, qu'elle m'indique qu'il y a un autre de mes sens qui me servira pour réaliser quelque chose que jamais je n'aurais soupçonné si ce passage n'avait pas eu lieu.

Bref, c'est aujourd'hui que je vais savoir de quel façon je pourrai envisager l'avenir au niveau de mon ouïe. Je sais déjà que plus jamais je ne pourrai mettre ma tête sous l'eau, que jamais il ne doit y avoir une goutte d'eau qui entre dans cette oreille(même sous la douche!), pour le reste j'en saurai surement plus aujourd'hui.

Alors voilà, si il le faut je vais pleurer et accepter certaines réalités et ensuite je vais célébrer et remercier la vie pour l'abondance qu'elle fait naître sans cesse. (silence)

jeudi 30 juillet 2009

Aaaah! Le clown est un humain!!

( Le clown avant la soirée...)


Ah! Non pas un clown qui pleure!

Il ne faut pas! Ça ne doit pas pleurer un clown, un clown c'est fait pour faire rire, mais... j'y pense là, quand un clown est triste, il ne peut pas faire rire! Je croyais qu'un clown ça ne connaissait pas la peine, que toujours il souriait, prêt à souffler une balounne en forme d'animaux!

L'image du clown qui pleure peut être déconcertante pour plusieurs, comme si nos repères venaient de prendre le bord, comme si notre joyeuse référence venait de partir en fumée. Si le clown est triste, cela voudrait donc dire qu'il est humain? Qu'il a un cœur? Qu'il a ....des émotions! Et un clown qui est triste doit-il se cacher jusqu'à ce qu'il soit content? Est-ce qu'il doit s'isoler jusqu'à nouvelle ordre, ordre qui est "Tu sortiras lorsque tu souriras!". Sinon quoi faire? Comment bercer un clown, comment lui dire qu'il a le droit d'être triste, comment le rassurer, lui dire qu'il ne s'engouffrera pas dans cette peine mais que pour en sortir il doit l'accueillir!

Ah! Ce n'est pas une mince affaire quand on est un clown et que l'on réalise qu'on est humain! Les humains ont toujours été de l'autre côté de la clôture, le clown a toujours fait partie d'une bande à part, d'un monde à part, comment vivre avec cette nouvelle réalité? Comment conjuguer clown ET humain dans le même corps!

C'est drôle mais moi j'ai toujours senti qu'au fond d'un clown il y avait de la tristesse qui sommeillait, étrange non? Vous ne trouvez pas qu'entre 2 balounnes à souffler et quelques blagues à faire, un clown ça a l'air triste? Et si nous changions les choses? Et si nous organisions une grande soirée où tous les clowns seraient invités afin d'échanger et parler de cette peine qui sommeille au fond d'eux? Avec ou sans leur nez rouge ils seraient les bienvenus, avec ou sans balounnes ils seraient entendus, avec ou sans maquillage ils seraient vus! Je suis certaine qu'après cette soirée, nous aurions des clowns au cœur heureux, des clowns qui n'ont pas envie de cacher leur peine sous une facette abracadabrante, mais plutôt des clowns qui ont envie de partager cette joie qui est en eux et qui depuis longtemps dormait sous ce lit de larmes déguisé en...... clown!


(Le clown après la soirée..)


Alors voilà, un clown heureux pourra donner du "VRAI" bonheur puisqu'en son coeur il en aura semé un immense jardin. Enfin, peut-être que cessera de s'agrandir le fossé qu'il y a toujours eu entre le clown.... et l'humain! (silence)

dimanche 26 juillet 2009

Que leurs est-il arrivé!

Wow! Pourquoi nos tourtereaux sautent t'ils ainsi dans les airs?

J'ai entendu dire que quelqu'un parmi vous connaît la réponse, mais qui est-ce!

J'attends vos réponses à savoir qui de vous est au courant de cette mystérieuse histoire! ;-)

À vous de jouer maintenant, et n'oubliez pas de m'écrire ce que vous savez sur le sujet!

;-)

lundi 20 juillet 2009

Être une femme de coeur..



Être une femme de ♥, ce n'est pas facile, Oh que non! Dans ce monde si rationnel où tout doit être calculé, analysé, rationalisé, etc.. une femme comme moi trouve difficilement sa place c'est bien évident. Il y a des jours où je me demande pourquoi j'ai choisi cette destination il y a 38 ans! Pourquoi une femme de ♥ aurait-elle choisie d'atterrir ici? Souvent, très souvent j'ai l'impression de parler un autre langage que celui de la plupart des êtres de notre planète et je réalise aussi que ce langage peu déranger, bousculer, j'irais même jusqu'à dire, déboussoler!
Je suis vulnérable ici, je dois cependant dire que j'ai appris un peu plus à me protéger et a filtrer ce qui vient de l'extérieur. Mais malgré, le temps, les expériences douloureuses du passé, malgré tout j'ai toujours ce coté crédule en moi qui croit que tout le monde est beau et fin et que paix et amour peuvent régner sur terre..(silence)
Je parle avec mon ♥, je chante avec mon ♥, j'écris avec mon ♥, je danse avec mon, je regarde avec mon ♥, je mange avec mon ♥, je sens avec mon ♥, je touche avec mon♥ , je vis avec mon! Mon quotidien est synonyme d'émotion, de rire, de larmes, de gratitudes, tous les jours je respire la vie "Au rythme de mon coeur" ;-)
"Ah toi Diane tu es trop sensible, tu devrais être plus terre à terre, le monde n'est pas toujours en couleur tu sais!" Mais je sais tout ça! Je sais que le monde n'est pas toujours en couleur, d'ailleurs il est souvent loin de l'être, mais moi, mon coeur a envie de le voir de cette façon, mon ♥ a envie de voir la beauté de ce monde, est-ce qu'il y a du mal à ça? Il m'a fallu toutes ces années pour apprendre à me respecter tel que je suis au fond, il m'a fallu beaucoup de temps avant de me reconnaître et surtout de reconnaître que ce n'est pas facile d'être une femme de ♥ certes, mais c'est ce que je suis alors autant en retirer le positif et renvoyer la beauté de ce que je vois au reste du monde pour peut-être ainsi doucement lui permettre de voir sa propre beauté à travers le miroir qui fait de moi... une femme de ♥ ..(silence)


samedi 18 juillet 2009

Improvisation virtuelle

Je vais commencer par vous donner un peu de nouvelles de moi, je vais de mieux en mieux, oui c'est long et je suis impatiente mais je dois admettre qu'il y a une progression si petite soit-elle à chaque jour. Je marche un peu plus seule sans tenir le bras de quelqu'un, pas longtemps mais quand même, puis la cicatrisation se fait bien, mes enfants me surnomment madame patate, vous savez ce fameux bonhomme qui se défait en morceaux, et bien avec la cicatrice que j'ai derrière l'oreille j'ai vraiment l'air de cette madame patate!Alors voilà, doucement, mais sûrement... (Silence)
-------------------------------------------------------------------------

Bon maintenant j'ai envie de vous parler de cette improvisation virtuelle, plusieurs qui me lisent régulièrement connaissent ce jeu que j'ai créé qui consiste à improviser virtuellement en regardant l'image que je propose. C'est très simple, vous regardez cette image et vous imaginez que vous entrez en scène et que vous la voyez, qu'avez vous spontanément envie de lui dire, ensuite je ferai parler cette femme, elle répondra à ce que vous lui dirai.Ne cherchez pas trop dans votre tête, regardez l'image et écrivez ce qui vous vient au moment présent, comme si vous étiez sur scène et que vous deviez improviser là, tout de suite.

Attention, place à l'iMpRoViSaTiOn et surtout amusez-vous! ;-)



samedi 11 juillet 2009

Doucement..


Doucement je me relève de cette opération, une masse plus grosse que prévue dans le canal de l'oreille interne, une anesthésie plus longue que prévue, une convalescence qui sera plus longue que prévue, voilà pourquoi je me suis faites moins présente dans le monde virtuel ces dernières semaines.
Je ne marche pas encore parfaitement puisque le centre de l'équilibre a été touché et je m'épuise assez rapidement, je dois être patiente et prendre soin de moi, je ne vais donc pas être bien souvent sur mon ordinateur, c'est encore difficile pour moi de bien focusser avec mes yeux.
Je ne retrouverai pas l'ouïe que j'avais avant, mais je ne perd pas espoir de faire des progrès dans les prochaines semaines, je suis actuellement à 50%, j'ai confiance...(silence)
Je vous laisse le temps de reprendre encore des forces et je dirais en terminant que je ne sais pas au fond ce qui fais le plus mal en ce moment, la blessure physique.... ou celle du coeur..(silence)
Diane

vendredi 19 juin 2009

Je t'aime

Mon coeur se réjouit, il danse et rie car enfin j'ai trouvé l'amour de ma vie..
Mon coeur à lâché prise, il caresse et sent la brise car c'est au fond de ses yeux que je m'enlise..
Mon coeur se laisse bercer, il tourbillonne tout en beauté car il a envie d'être aimé..
Mon coeur se colore, il sait qu'il est à bon port car enfin je n'ai plus peur de la mort...
Mon coeur est ému, il comprend qu' il a vaincu car oui cet homme est de mon coeur l'élu..
Mon coeur gambade, il joue de la bombarde car ce que je vie est bien plus qu'une passade..
Mon coeur s'enivre, il s'abreuve et se sent ivre car aujourd'hui il a envie de vivre..
Mon coeur s'amalgame, il fusionne rire et larme car auprès de lui je me sent femme..
Mon coeur chante, il s'élève et tente, car jamais avant je n'avait osé être aimante..
Mon coeur se déchaîne, il s'ouvre et s'oxygène car pour l'éternité je souhaite t'entendre me dire, je t'aime..
Je t'aime, Diane

dimanche 14 juin 2009

Le ruisseau aux secrets..




Le ruisseau aux secrets s'écoule silencieusement, il dépose ici et là une brindille dénudée tout en chuchottant ses maux aux racines qu'il caresse au passage, sans toutefois se soucier des belettes avoisinantes qui n'attendent que ça. Puis doucement il fait danser ce petit poisson qui tourbillonne encore et encore comme pour essayer d'oublier tous ces mots qui flottent et virevoltent autour de lui. Cette eau claire et limpide regorge pourtant de milliers de secrets qui au fond nous donnent tellement envie de s'en approcher.

Rarement en colère, le ruisseau aux secrets arrive quand même a démontrer qu'il a du caractère et que plus son débit augmente, plus il dévoile sa force, celle qui parfois peu s'avérer destructive pour celui qui se mettra à travers son chemin. Mais attention cette force est aussi synonyme de nettoyage puisque sur son passage elle balayera aussi ses berges encrassées par le temps et les saisons.

Jamais il ne s'arrête, toujours il va de l'avant emmenant ainsi avec lui tout ses trésors qui petit à petit se déposent au fond de son âme semant le mystère chez celui qui osera s'intéresser et s'aventurer dans son eau froide et vivifiante. Sa plus grande peur est celle de se voir s'assècher, abandonnant les milles et une richesses qui la caractérisent depuis si longtemps et paradoxalement elle craint aussi de sortir de son nid, car alors elle deviendrait vulnérable et risquerait de s'étendre, sans savoir jusqu'où cela irait perdant ainsi le contrôle sur la trajectoire de sa vie et, qui sait ce qu'il pourrait alors lui arriver!

Le ruisseau aux secrets est le parfait mélange entre la sagesse et la jeunesse , gardant sans cesse sa fougue et son mouvement perpétuel, il sait aussi ralentir à certains moments nous laissant mieux voir sa sagesse et son savoir. Il est le recueil de bien des humains qui sans gêne lui dévoilent leurs plus intimes secrets, et lui, avec respect et amour, les accueille sans jugement pour les emmener au loin tout en poursuivant le cour de son chemin.

Le ruisseau aux secrets berce la plus belle des mélodies, celle du temps qui passe et qui toujours fait briller le moment présent avec douceur et tendresse. Que se soit pour lui confier votre plus lourd secret ou pour lui raconter votre plus belle histoire, sachez que toujours dans le plus grand respect il vous accueillera pour ensuite repartir au rythme du temps qui s'écoule, portant précieusement en ses flots... votre secret.(silence)

mardi 2 juin 2009

Reconnaissance

Elle a traversé des mers déchaînées

Mais jamais elle n'a abandonné..

Elle a su regarder au loin

Même à travers un brouillard sans fin..

Elle a crié au ciel sa colère

Blessure enfouie au fond de cette mer..

Elle s'est effondré quelques fois

Pour mieux relever son moi..

Elle a combattue de nombreux pirates

Et c'était loin d'être de la tarte..

Elle regarde tout ce chemin parcouru

En silence elle verse une larme, elle est émue..

Elle peut être fière de ce qu'elle a accomplie

Puisque c'est grâce à son coeur qu'elle a réussi..

diane

mercredi 27 mai 2009

Jacques, l'insecte qui parle..

(Cet insecte se nomme Jacques, je pense qu'il a besoin de vous parler.)

Ok, c’est quoi le problème? Pourquoi vous me regardez avec cette drôle de face, non mais vous savez ce n’est pas évident être un insecte, premièrement la plupart du temps tu es laid, bon on va se dire les vrais choses là, quand tu es un insecte, tu es laid, c'est comme ça! Mais comme si ce n’était pas suffisant en plus d'être laid, tu as toujours l'air bête, tu ne souries pas fort fort et ça c'est sans compter tout le rejet que je vie, jamais on me regarde avec un sourire et un petit "Wow il est tellement beau!" non, c'est toujours des " Ah wouach! Il est tellement laid!" Depuis des générations ont a grandi avec cette piètre estime de soi, vivre du rejet par dessus rejet, mais là j'en ai assez! Oh que oui j'en ai assez, j'ai décidé que j’allais changer les choses, que j'allais changer le cour de notre existence, à partir de maintenant tous ceux qui viendront après moi se trouveront beau, ils auront une grande estime d'eux même et ils souriront!

( petit moment de silence.)


Bon je sais vous pensez que je suis fou, que je dis n'importe quoi juste parce que je suis frustré! Et bien à ceux là je réponds, non! Je ne suis pas frustré je suis............. TRÈS frustré! Écœuré, tanné, c’est pourquoi j’ai décidé de changer les choses!
Bon et si je commençais, premièrement je dois apprendre à sourire j'ai aucune idée comment on fait ça moi sourire! Ah je sais peut-être que je devrais organiser une soirée de blagues, une soirée humour, je pourrais demander à un humoriste de venir, supposons Martin Petit, bon c’est vrai qu'il est pas mal grand et nous pas mal petit mais bon, entre petit on va sûrement se comprendre! ;-)
Ensuite il faut se colorer un peu, non mais avez vous vue ma couleur me semble que je manque un peu de vie vous ne trouvez pas? Je sais pas trop comment je vais faire ça, peut-être qu'avec quelques bouts de gazons vert et une ou deux pétales de fleurs l'affaire serait bien! Bon le plus important l'estime de soi, comment trouver la façon de m'aimer de me trouver beau et tout le tralala? Hum?


(Après un court moment...)


Ah j'ai trouvé! Je vais essayer de voir mes forces, qu'est-ce qui fait de moi un insecte unique et génial, qu'est-ce qui fait que je suis, moi! Humm, ce n’est pas évident cette partie là, ça fait tellement de génération que je me trouve laid, comment je vais faire aujourd'hui pour trouver mes forces! Je sais vraiment pas comment faire, me semble qu'il manque quelque chose à mon processus de reconnaissance de moi, je ne sais pas trop mais... Ah! Et si vous m'aidiez à voir mes forces! Et si de l'extérieur vous m'aidiez à me voir autrement que laid et rejetant? Est-ce que ça vous dirais de m'aider? Est-ce que ça vous dirais de faire partie de mon processus d'estime de moi? D'ailleurs il parait que pour voir nos richesses, le miroir extérieur est important et puis je ne sais pas je pourrais en échange vous offrir un sourire, une poignée de pattes, etc.
Qui sais peut-être que vous allé me faire voir quelque chose dont je n'avais jamais pris conscience qui était en moi, bon ok je vous attends, j'ai hâte de vous lire!


À bientôt...

Jacques

lundi 25 mai 2009

Une maman au coeur blessé..


Cher journal,

Ce matin, j'ai le coeur gros, j'ai envie de tout laisser tomber, de fermer les yeux et de me laisser mourir... (Silence)
Il y a un bon moment que je ne me suis pas senti comme ça, comme si ma raison d'être sur cette planète venait de partir en fumée, pouf comme ça! Il y a des fois où je me demande ce que je fais ici parmi tous ces humains, j'ai souvent l'impression de ne pas être sur la bonne planète comme si je m'étais trompé de destination...et pourtant je suis ici!

Je ne peu pas concevoir qu'un humain puisse faire mal et pourtant j'ai tellement été blessé dans le passé je devrais être en mesure de le savoir mieux que quiconque mais non, le mal me surprend toujours et me ramène comme à chaque fois à la case départ, celle du "pourquoi!!"
J'ai souvent la sensation que mon coeur n'arrive jamais à se protéger, malgré les souffrances jamais il arrive à se protéger, se blinder contre le mal qui rode autour de nous.... de moi! (Silence) Et si je mettais sa photo sur le mur et que je me pratiquais à la fléchette? Et si je fermais les yeux et que je faisais de la visualisation le voyant ainsi souffrir et disparaitre à tout jamais? Et si quelqu'un allait lui donner une bonne leçon? Et si. (Silence)

Tu auras deviné cher journal à quel point je souffre ce matin, à quel point mon coeur est blessé, je n'arrive pas à comprendre comment un être humain puisse faire mal à un autre juste pour lui faire mal, tout simplement sans aucune raison, il faut être purement méchant pour avoir envie de savourer un coeur que l'on blesse comme lui le fait.. (Silence)
Mon point sensible, il le connait bien, il sait que je suis forte et que j'ai confiance en moi, que mon coeur est bon et grand, il sait aussi que le soleil brille en moi et qu'il ne peu plus maintenant venir ombrager cette lumière qui m'habite sauf....... quand il touche à ma partie la plus vulnérable qui est....mes enfants.. (Silence)

Tu sais quoi cher journal, j'ai travaillé fort dans ma vie pour apprendre à m'aimer, à me trouver belle, à voir combien ma lumière brillait le jour comme la nuit et surtout que jamais, plus jamais je ne laisserai personne venir me faire du mal comme on me l'avait fait quand j'étais toute petite. Je me croyais à l'abri du mal sous mon ciel étoilé rempli d'amour, je me sentais en sécurité dans mon coeur, puis paf! Je reçois une balle en plein à l'endroit où je suis le plus vulnérable, il le savait qu'il me blesserait, il savait à quel point il me ferait mal, parce que partout ailleurs il ne pouvait m'atteindre sauf, là à cet endroit bien précis, dans mon coeur de maman. (Silence)

Tu sais journal, je me sens tellement fragile aujourd'hui, j'ai froid comme si nous étions en plein hiver, j'ai des frissons et j'arrive difficilement à réchauffer mon intérieur refroidi. Je me sens si seule, je n'arrive même plus à penser, mon cerveau est au point zéro et mon coeur au point d'avoir besoin d'être bercer. (Silence) Et puis à quoi ça me sert de t'écrire, à quoi ça me sert de déposer mes maux sur tes pages blanches, au fond ça ne changera rien, je parle dans le vide non? J’écris dans le vide non? Je suis toujours aussi seule au fond non? Ce n'est surement pas toi journal qui va me répondre, qui va me bercer, me rassurer en me disant "Tout va bien se passer Diane, ton fils t'aime et son père ne pourra jamais détruire cet amour qu'il y a entre toi et ton fils, l'amour triomphe toujours, ne l'oubli jamais..." non, tu ne me diras surement pas tout ça puisque tu n'existes pas! Mais à quoi ça sert un journal au fond hein? (Silence)

Je sais que la vie dépose à nos portes les paquets que nous sommes en mesure de recevoir et que c'est alors à nous de voir ce que l'on a envie de faire avec, mais comme je suis de la race humaine et que j'ai un coeur sans barrière et bien, ce matin j'ai de la peine au fond de moi et ce paquet je ne sais pas encore comment l'aborder, par quel angle le prendre et ce que je dois en faire, pour le moment j'ai juste envie de chants doux à mon oreille, de mélodies douce et tendre pour me rappeler que oui la vie vaut certainement la peine d'être vécue et que cette lumière en moi toujours elle restera... (Silence)

Une maman au coeur blessé.

vendredi 8 mai 2009

Il était une fois, moi, Maurice et la clairvoyante.

(Nous sommes à la même époque que cette photo, je m'approche de Maurice et lui dit...)


"Bon Maurice, j'ai quelque chose à te dire tu n'en reviendras tout simplement pas!"



"Je suis allé voir quelqu'un qui raconte l'avenir tu sais ce genre de personne qui sait déjà à l'avance ce qui va arriver? tu veux savoir ce qu'elle a dit à propos du CH?"


"Elle m'a dit qu'un jour, en 2009 l'année où le CH fêterait ses 100 ans, plusieurs joueurs ne donneront pas leur 100% en vue d'obtenir la coupe cette année là et qu'en plus l'entraineur sera congédié quelques semaines seulement avant le début des séries et ce n'est pas tout Maurice, elle m'a aussi dit que... la passion serait presque inexistante au sein de l'équipe!"



"Ah ne cri pas après moi Maurice je savais bien que tu réagirais comme ça mais je te jure que cette femme a une bonne réputation, elle est bien connu dans le village et elle semblait tellement certaine de ce qu'elle avancait, même moi je n'en reviens pas! Non mais tu imagines, le centenaire de la sorte!"



"Maurice, je n'arrive pas a imaginer que cette scène sera réel, toi qui est tellement passionné, toi qui porte si fièrement les couleurs du tricolore, mais qu'est-ce qui a donc bien pu se passer pendant toutes ses années pour que le CH en arrive là! (silence) Elle m'a aussi parlé que l'argent prendrais le dessus sur le coeur, que les joueurs seront très préoccupés par leur salaire au détriment de leur passion pour ce sport, en plus Maurice la majorité des joueurs du CH proviendrait d'un peu partout dans le monde, très peu de Canadiens ou même de Québécois y joueront."



"Dit moi Maurice, qu'est-ce que tu crois qui s'est passé et comment vont-ils pouvoir changer les choses?"


(Maurice l'air triste et déçu à la fois a répondu..)


"Tu sais Diane, je suis sous le choc d'entendre tout ça, je voudrais tellement pouvoir me transporter en 2009 pour leur dire à quel point la passion doit être au rendez-vous et que sans elle, le hockey n'a plus sa raison d'être. Je crois aussi que les dirigeants ont une grande part des responsabilités de ce qui arrivera, ils ont le pouvoir de donner la direction à ce navire qu'est le CH, ils ont en main le pouvoir de soulever ou non l'importance de la passion et de l'espoir, du courage et de la détermination, en commençant par eu même! Je ne sais pas Diane comment est-ce qu'ils feront pour se sortir de cette situation, je ne sais pas ce qu'ils auront besoin pour renverser la vapeur et donner une nouvelle direction à ce majestueux et magnifique navire dans lequel je navigue avec passion aujourd'hui, mais une chose est certaine Diane, quelqu'un devra se lever debout et défendre l'importance et même la nécessité de mettre en premier plan la passion ... le coeur! Autrement il n'y aura plus jamais de grandes et spectaculaires traversés en mer et comme le CH a été concu par les battements de coeur de gens passionnés, c'est peut être alors par ceux ci qu'il retrouvera sa vrai trajectoire!"

"Alors Diane il n'y a pas de recette miracle, le seul miracle serait que quelqu'un aie la force, le courage et surtout la conviction que la passion doit être au premier plan, que le coeur soit la motivation première et non l'argent! Est-ce que se sera possible?..Humm, là est la vrai question". (silence)




"Maurice, je n'ai rien a ajouter, en fait je pense qu'il n'y a rien a ajouter, il ne nous reste qu'a continuer de faire ce que nous faisons de mieux...garder espoir."

jeudi 7 mai 2009

Femme lumière


Il était une fois l'histoire de.... la femme lumière.

Elle seule pouvait danser et faire vibrer les milles et unes étincelles que propage la lumière du soleil. Quand elle se levait et qu'elle redressait son corps bien droit vers le ciel, plus personne autour n'osait bouger comme pour s'assurer de ne pas déplacer l'air qui l'a soulève. Jaune et rouge feu s'entremêlait pour nous donner le plus flamboyant et lumineux des orange. Elle ne parlait point, on pouvait même entendre sa respiration à des milles à la ronde qui a elle seule nous donnait envie de connaitre la profondeur de son âme. Len-te-ment, Dou-ce-ment elle caressait son aura laissant ainsi transparaitre chaque particule de sensualité que son corps émanait. Elle n'avait qu'une seule envie, "être", être là au moment présent à faire l'amour au rythme qui l'entour. Sans peur, sans retenue, sans pudeur, cette femme au arôme érotique redonnerait vie au plus ancienne cité disparue et ce sans même prononcer un mot. Ah! Il fallait être devant elle pour comprendre et bien saisir l'ampleur de se qu'elle dégageait, aucun mot ne peu décrire avec exactitude ce que le corps de cette femme racontait en silence.
Peut être aurions nous besoin d'elle maintenant? Peut être aurions nous besoin de se nourrir de sa fragile force ainsi que de sa passion créative? Peu importe, si elle était ici aujourd'hui elle dirait surement;" Fermez les yeux et regarder, vous verrez alors les notes qui vous habite, laissez les vous transporter là où votre corps vous demande d'aller..."

Ah! Cette femme lumière!
(silence)

lundi 4 mai 2009

Une coupe Stanley, ça se prépare!

Pour donner naissance à la vie nous avons besoin d'un temps alloué de 9 mois(en général), il est impensable de construire la vie du jour au lendemain! Bon voilà où je veux en venir, j'ai réalisé que plusieurs avaient rangés leurs chandails du CH suite à la défaite de celui ci et bien c'est un peu à ceux là que je m'adresse dans ce billet.

Les organisateurs ont un rôle à jouer, les dirigeants ont un rôle à jouer, les joueurs ont un rôle à jouer et nous les partisans avons aussi un rôle à jouer! Notre rôle à nous est celui de ne jamais laisser mourir la flamme qui depuis 100 ans brille, nous avons le rôle important de continuer à élever haut dans le ciel l'essence du mot passion et toujours bercer l'espoir.

Pour se faire je pense qu'il serait bien important que nous portions tous fièrement nos chandails du CH, c'est notre façon de dire ; " Oui moi j'y crois!" N'attendons pas l'arrivé de l'automne pour préparer la victoire, soyons fier de porter 100 ans d'espoir et profitez de cette passion pour connecter avec toutes les autres choses qui vous passionne dans la vie car vous savez, la passion....c'est contagieux! ;-)


Je n’ai pas écris cette chanson pour rien ;-) "La coupe est à Montréal", moi j'y crois!

vendredi 24 avril 2009

L'amour..




Ah l'amour... (Silence), c'est quoi l'amour au juste, comment définir le vrai sens du mot amour?
Est-ce que par hasard on le sait au toucher que c'est de l'amour?
Est-ce que par hasard on le sait à la vue que c'est de l'amour?
Est-ce que par hasard on le sent et on le goûte l'amour?
Et est-ce que ça s'entend l'amour?

Ah l'amour... (Silence), Pourquoi est-ce que l'on parle d'amour au printemps? Pourquoi relier cette saison à l'amour? Est-ce à cause des petits oiseaux qui préparent leur nid deux par deux?

Ah l'amour... (Silence)


lundi 20 avril 2009

Tant qu'il y de la vie, il y a de l'espoir..

C'est génial, ils ont fait jouer ma co-création "La coupe est à Montréal" hier matin à Salut Bonjour! Ah je sais plusieurs diront;"Il est peu tard non?" et je leur répondrai;"Non, il n'est jamais trop tard car oui la coupe est à montréal dans le coeur d'un partisan et il est impensable de penser que c'est terminer maintenant parce que.....Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir..

Je vous laisse le lien si vous avez envie d'y jeter un coup d'oeil ;-)

GO HABS GO! Parce que la passion, c'est contagieux!

http://medias.tva.ca/emissions/salutbonjour/divertissementtechno/51626.wmv

mercredi 15 avril 2009

L'imaginaire

(Montez le volume de vos hauts parleur et dansez le printemps en vous..)
Lorsque s'élève le feu et que les sons se mettent à virevolter, ont sait alors que le printemps est arrivé…

Lorsque le lion rugit et que l'éléphant souri, on sait alors que le printemps est arrivé…

Lorsque nos auras brillent de lumière et que nos pieds se mettent à danser, on sait alors que le printemps est arrivé…

Lorsque les serpents souvent symboliques de peur se transforment en rythme de joie, on sait alors que le printemps est arrivé...

Lorsque nos bras se multiplient pour mieux caresser le son du dégel de la terre, on sait alors que le printemps est arrivé...

Lorsque le vent soulève notre légèreté pour la transformer en ode à l'amour, on sait alors que le printemps est arrivé...

Lorsque l'imaginaire souhaite festoyer avec la réalité, on sait alors que le printemps est arrivé..
.(silence)