lundi 20 juillet 2009

Être une femme de coeur..



Être une femme de ♥, ce n'est pas facile, Oh que non! Dans ce monde si rationnel où tout doit être calculé, analysé, rationalisé, etc.. une femme comme moi trouve difficilement sa place c'est bien évident. Il y a des jours où je me demande pourquoi j'ai choisi cette destination il y a 38 ans! Pourquoi une femme de ♥ aurait-elle choisie d'atterrir ici? Souvent, très souvent j'ai l'impression de parler un autre langage que celui de la plupart des êtres de notre planète et je réalise aussi que ce langage peu déranger, bousculer, j'irais même jusqu'à dire, déboussoler!
Je suis vulnérable ici, je dois cependant dire que j'ai appris un peu plus à me protéger et a filtrer ce qui vient de l'extérieur. Mais malgré, le temps, les expériences douloureuses du passé, malgré tout j'ai toujours ce coté crédule en moi qui croit que tout le monde est beau et fin et que paix et amour peuvent régner sur terre..(silence)
Je parle avec mon ♥, je chante avec mon ♥, j'écris avec mon ♥, je danse avec mon, je regarde avec mon ♥, je mange avec mon ♥, je sens avec mon ♥, je touche avec mon♥ , je vis avec mon! Mon quotidien est synonyme d'émotion, de rire, de larmes, de gratitudes, tous les jours je respire la vie "Au rythme de mon coeur" ;-)
"Ah toi Diane tu es trop sensible, tu devrais être plus terre à terre, le monde n'est pas toujours en couleur tu sais!" Mais je sais tout ça! Je sais que le monde n'est pas toujours en couleur, d'ailleurs il est souvent loin de l'être, mais moi, mon coeur a envie de le voir de cette façon, mon ♥ a envie de voir la beauté de ce monde, est-ce qu'il y a du mal à ça? Il m'a fallu toutes ces années pour apprendre à me respecter tel que je suis au fond, il m'a fallu beaucoup de temps avant de me reconnaître et surtout de reconnaître que ce n'est pas facile d'être une femme de ♥ certes, mais c'est ce que je suis alors autant en retirer le positif et renvoyer la beauté de ce que je vois au reste du monde pour peut-être ainsi doucement lui permettre de voir sa propre beauté à travers le miroir qui fait de moi... une femme de ♥ ..(silence)


4 commentaires:

Daniel a dit...

Le malheur des êtres de coeur...c'est qu'ils sont beaucoup trop rares.Moi, j'aime ce type de personnes, vraies et uniques.

Les cyniques , reprocheront toujours aux êtres comme toi d'être trop rêveurs ect.ils sont envieux de ce qu'ils ne seront jamais(ou jamais plus)

Ma très chère Diane, tu es une âme(et une femme) exceptionnelle:)Ne change jamais.

amitiés sincère Daniel

ps.magnifique photo, pleine de ta poésie du coeur.

Stéphane Bourget a dit...

Je sais ce que c’est que de vivre son rêve. Chaque jour, je vais un peu plus haut et chaque jour, mon bonheur accroît.

Il est vrai que le monde n’est pas en couleur et que souvent, le gris prédomine. Mais pour un créateur comme moi, il n’y a qu’un seul monde qui compte, le mien ! Ce qui est fantastique, c’est qu’aujourd’hui les gens le tienne entre leurs mains sous forme de livre et avec plaisir, le partage avec moi.

Ne cesse jamais de rêver. Ne baisse jamais les bras et croît en toi. Un jour tu verras, les gens autour de toi voudrons quitter leur monde sans couleur et avec allégresse, viendrons partager le tient…

Bises et câlins,
Stef xox

Dianerythme a dit...

@Daniel: Tout d'abbord, merci pour ce beau message..;-)
Tu sais c'est bien vrai ce que tu écris, il m'est arrivé assez souvent d'être témoin de gens qui font mal juste pour faire mal, même si ce n,est qu'en mot, cette méchanceté était bien perceptible, du moins moi je la sentais.

Les gens qui ont le coeur fermé sont des êtres qui souffres car le coeur n,est pas fait pour être fermé, il a besoin d'être grand ouvert pour vivre pleinement, mais tristement je dois avouer que notre planète habite plusieurs êtres au coeur fermé.(silence)

Lorsque je vais être prête, je vais présenter au grand jour cette femme de coeur que je suis.. ;-)

Très touchant ce que tu m'as écris.(silence)

@ Stéphane: C'est toujours un réel plaisir de te lire, tu sais je crois que si chacun vivait au rythme de son coeur, et bien le monde serait merveilleux! Nous possédons tous un grand pouvoir créateur, j'ai connecté avec ce pouvoir en moi, celui qui fait que je suis le seul et unique créateur de ma vie et que si ma réalité ne me plait pas alors j'ai le pouvoir de changer les choses! ;-)

Tu me connais assez bien pour savoir que jamais je n'ai baissé les bras, jamais, quelquefois il m'est arrivé de douter, mais jamais je n'ai baissé les bras! :-)
J'en profite pour te dire que je suis bien fier de toi, de tes accomplissements, tu vibres au rythme de ton coeur et ça c'est, génial!
À très bientot!

J-F L'internaute a dit...

Les êtres de coeur. Je crois bien que je peux dire que j'en fais partie. Par contre j'ai une approche très bouddhiste à ce que je vis. Certains disent que les bouddhistes se refusent aux émotions, mais c'est faux.

Les émotions, et tous bien des être de coeurs y sont attachés voire enchaînés, sont comme un cheval sauvage un pur sang qui galope de façon incontrôlable. Il faut savoir les maîtriser. C'est très très difficile.

Ça fait des années que je tente de le faire et avec tous mes efforts, je n'ai gravit que quelques petits échelons. Mais j'ai appris à éviter les extrêmes qui étaient certes très beaux quand il s'agissait d'amour et de passions mais quand la peine et le désespoir prenaient place, les images les plus noires défilaient, je devrais dire noires et rouges et ces images se faisaient tranchantes... pour faire un mauvais jeu de mots.

Le contrôle du cheval sauvage est essentiel. Ce qui ne veux pas dire de l'empêcher de galoper mais bien de l'empêcher de tout casser car toute émotion mal maîtrisée peut devenir nocive à l'être. Elle voile le jugement et ainsi les gestes peuvent être mal guidés.

Ce n'est qu'une facette de ce que j'ai découvert au sujet du coeur et ses pièges... et ces arc-en-ciels. J'espère que comme moi, tu as pris la route du raisonnement. Elle aussi est parsemée de difficultés. Mais ce sont ces épreuves qui nous font avancer dans la vie.

JF

xxx