mardi 1 septembre 2009

Les 5 sens.. 1) Le toucher



Ceci est le premier billet de 5 dans lesquelles je parlerai des 5 sens. J'ai décidé de commencer par le sens du toucher et à tour de rôle j'aborderai le goûter, l'ouïe, la vue et l'odorat. Au plaisir de partager avec vous ma passion des sens ;-)



**********************************************

Le toucher,

Le toucher est le premier sens que l'on connaît à la naissance, il est celui qui rassure, celui qui réchauffe, celui qui apaise, il est la première poignée de main que nous recevons en arrivant ici sur la planète terre, le premier langage que nous apprenons de l'humain. Il est donc loin d'être banal puisque notre cerveau émotif enregistre ces premier touchers et deviendront soi une bonne ou une mauvaise référence. À travers le temps plusieurs études ont été faites à ce sujet, études qui tantôt disaient "Ne prenez pas les nouveaux nées, les touchers le moins possible" etc... Puis après avoir constaté une augmentation des décès à la suite de cette approche, ils ont commencé à dire;" Touchez, prenez les bébés c'est important", etc. Je vous parle d'études qui se sont faites sur plusieurs années, et certains reportages encore existant(en noir et blanc) démontrent ces différentes visions à travers le temps.


Bref, aujourd'hui le toucher est enfin reconnu comme un besoin essentiel à la vie et je vais rajouter, pas seulement chez le nouveau née! À tout âge le toucher est important, il ne perd jamais sa fonction première, qui je le rappelle est celui de rassurer, d'apaiser, de réchauffer etc... On a souvent l'impression que parce que nous grandissons, nous avons moins besoin d'être touché, mais non, qu'est-ce que c'est que cette fausse pensée, vous imaginez combien destructeur elle peut être sur une société, vous imaginez combien on appauvries le genre humain par cette façon de penser! Je vais régler quelque chose tout de suite,
"NOUS AVONS TOUS BESOIN DU TOUCHÉ!"

Avec l'aire de l'informatique qui grandi à vue d'œil, cette façon virtuelle d'entrer en contact avec le reste du monde a du bon certes, mais il y a aussi du mauvais. Beaucoup se sont éloignés du toucher, comme si ce sens venait d'être relégué au rang des "pas très important" alors qu'il est vital! Ah mais j'entends déjà des gens sauter de lire ceci, "Vital!, elle ne pousse pas un peu fort elle!" et bien non, le toucher n'a jamais été reconnu à sa juste valeur et voyez le résultat. Ce qui est le plus pathétique de tout, c'est que ce manque ne parait à première vue, on vie dans une société où tout le monde vie pour lui même, une société de "je me moi"! Ah c'est bien beau de dire que vous allez vous faire masser une fois par semaine parce que c'est "in" mais le reste du temps, quelle place occupe le toucher dans votre vie? N'oubliez pas sa fonction première qui est je le répète de, rassurer, de réchauffer, d'apaiser, bref, d'aimer!

Dès la minute où mes enfants ont vues le jour j'ai commencé à les masser, lorsque je leur racontais une histoire le soir avant d'aller dormir, c'est en les tenant dans mes bras que je récitais le conte, résultat, mon grand de 15 ans est capable de me demander de lui masser les pieds le soir quand on écoute un film ou après une partie de hockey!! Hihihi!Vous savez le toucher a été longtemps mal vue ou mal perçu je devrais dire, car ce sens fait tout de suite référence à abus physique, violence, etc... Je peu très bien comprendre cette appréhension puisque pour moi le toucher que j'ai connu dans mon enfance faisait référence à rien de bien positif. Lorsque j'ai accouché de mon premier enfant, le contact physique avec mon poupon a sue rassurer l'enfant blessé en moi, je venais sans le savoir de créer une nouvelle émotion relié à ce sens sans m'en apercevoir, le contact entre moi et mon bébé venait d'installer une nouvelle donnée dans mon ordinateur interne, toucher =rassuré, toucher = apaisé, toucher= chaleur, toucher= ....aimé.

Que c'est bon d'être touché vous ne trouvez pas? Lorsque je vais chez la coiffeuse je prends toujours soin de mentionner que j'adOOoore me faire jouer dans les cheveux, laissez moi vous dire que je ne suis surement pas la seule! Hihihi! Lorsque je reçois un massage, je me délecte comme vous n'avez pas idée. Tout ces touchers me remplissent, me donnent de la douceur, le toucher installe en moi un état de paix et...d'amour. Tout comme le nouveau né, nous avons tous besoin du toucher, de contact physique, de sentir l'humain en nous et autour de nous.

"Oui mais les microbes?" Ah je l'attendais celle-là! Et bien oui, les microbes étant ce qu’ils sont, nous nous devons d'être conscientisé, les mains touchent à tellement de chose dans une journée, mais nous ne devons en aucun temps cesser de toucher par peur des microbes parce que laissez moi vous dire que ce qui risque d'arriver à notre société (déjà assez carencé à ce niveau), est beaucoup plus grave que la grippe R2D2! Si un nouveau née peu se laisser mourir par manque de toucher (Oui c'est bien vrai!) et bien imaginez une société en manque de toucher! Parce que n'allez pas vous imaginer que parce que vous êtes devenus adulte vous n'avez plus besoin d'être touché et que ce sens perd de son importance avec les années! Oh non! Il reste et est sinon plus important!

Le toucher est un délice pour le cœur, la tête et le corps, ne minimisez pas son importance et voyez plutôt combien il est générateur à plein de niveau, tant au niveau immunitaire (Oui oui, le toucher stimule le système immunitaire!) qu'au niveau de l'amour de soi.En conclusion, vive le toucher, ce sens si merveilleux qui nous permet d'être en contact les uns avec les autres, le corps humain en a besoin ne l'oubliez jamais...

Virtuellement dianerythme ;-)

Aucun commentaire: