samedi 26 septembre 2009

Repose en paix grand guerrier


Il est de ces gens qui laissent des traces au delà du temps au delà du vent qui passe...(silence)(extrait d'une chanson de Mario Pelchat)

Hier soir je me suis assise à mon ordinateur, je me suis dis "Tient, il y a un moment que je ne suis pas allé voir ce fameux petit vidéo que François Morency a fait où il incarne Pierre Falardeau racontant un conte de Noël" puis ensuite je suis allé voir la vidéo du spectacle de François Morency où il a comme invité Pierre Falardeau. Après ces visionnements je suis allé me coucher avec en moi la pensée qui suis;" Si le Québec pouvait sentir combien cet homme aime "SON" Québec, combien il en est fier, combien il tient a le protéger et puis si le Québec était une femme, toute les femmes du monde voudrais être aimé par lui." Je me suis ensuite dit;" Mais pourquoi personne ne l'entend? Pourquoi faut-il qu'il est a crier si fort son amour et que jamais il ne soit entendu à sa juste valeur? Ah, je voudrais tellement être celle qui tient son porte voix quand il cri, celle qui s'assure que cette voix est bien reçue de tous!" Ça été comme ça jusqu'à ce que je tombe de sommeil, puis ce matin je me suis levé, affairé par le tourbillon de la maisonnée, les enfants, les repas etc.. Quand tout à coup je me suis assise pour lire quelques blogues que j'aime bien, dont celui de Martin Petit sur lequel il m'annonçait le décès de ce grand passionné. Je suis resté là, sans bouger, fixant mon écran comme si je venais de recevoir une injection qui arrête le temps et j'ai repensé à tout ce qui m'était passé par la tête hier soir avant de m'endormir.

(silence)

En terminant, je tiens a souhaiter mes plus sincères condoléances à toute sa famille pour laquelle j'offre mes pensées en cette journée. Puis, pour toi Pierre Falardeau, homme passionné et vrai, je tiens à dire que jusqu'à la fin je me battrai aussi pour faire voir au reste du peuple combien il est important d'être fier de ses racines, de les aimer pour ensuite les faires briller au reste du monde et ainsi donner envie à tout les peuples de la terre de se reconnaître et de briller dans leur force et leur unicité parce qu'en chaque peuple il y a une richesse incommenssurable, il suffit de le voir, comme arrivait à le voir Pierre Falardeau.

Ce pays, il est maintenant en toi pour l'éternité...(silence)

Repose en paix Pierre Falardeau.

4 commentaires:

Mr.Dominique.Fortier a dit...

Bonjour Diane,

Ça fait longtemps. J'ai déjà été connu sous le pseudo de Doiiue sur un certain Réseau. Drôle de façon que de te retrouver, en tombant sur un texte ou j'apprends qu'une si grande lumière à changer de spectre. Mr.Pierre signe ici sur cette toute petite planète et laisse un beau souvenir d'amour de soi et d'intégrité.

Bien triste nouvelle.

Au plaisirs de vous lire Madame.

Sir Seb a dit...

Quelle splendeur, ce texte de Diane. J'aimerais ajouter que cet amour du Québec se retrouve de façon puissante dans ses oeuvres cinématographiques (et parfois ludiques). On ne peut passer sous silence le verbe ascerbe, mais au combien efficace des "Octobre", "15 février 1839" et surtout à travers le rendu magistral du poème de Michèle Lalonde:"Speak White". C'est à travers ces opus que le grand Falardau était le plus fort. Il est probablement un des dernier dérangeant du Québec. Sa mort devrais nous pousser à réfléchir sur le calme plat qui règne en maître dans nos chaumière, bien hypnotisés par quelques empires médiatiques... Comme il reprenait si bien dans un des ses livres: Le boeuf est lent mais la terre est patiente. Labourons, citoyens!!!!

Daniel a dit...

La mort de Pierre Falardeau m'attriste beaucoup.

Il avait le mérite d'être un esprit libre;et un homme de convictions.il aimait profondément ce peuple Québécois que nous sommes.

Falardeau tes coups de geules, et tes coups de coeur vont nous manquer à tous.

en regardant un de tes films, je garderai une pensé pour toi.

Diane, bravo pour ce très beau texte

Dianerythme a dit...

@ Dominique Fortier: Ah mais quelle belle visite! Il y a un moment en effet! Wow! bien contente de te lire ici! :-)
Oui c'est une immence perte, maintenant je souhaite que cette perte apporte la réflexion nécessaire sur l'amour de notre peuple, je sais que de là où il est, il veille sur son Québec et je sais aussi qu'il nous donnera la force de croire, comme seul lui le croyait si fort!

Au plaisir de te relire mon cher..

@Sir Seb: Ah! mais comme je suis heureuse de te lire, il y a tellement longtemps..(silence) Tes écris viennent rajouter à mon texte l'ingrédient qui lui manquait, j'ai toujours sue que tes mots jumelés au miens donne un arôme délicieux en rehaussant l'essence qui y habite..(silence)

Oui labourons, avant qu'il ne soit trop tard...(silence)

À bientôt bel "âmi"...
xx

@Daniel: Oui il laisse une trace profonde et c'est maintenant à nous peuple Québécois de bien saisir l'importance de cette profondeur et d'aller de l'avant en reconnaissant la beauté de notre peuple..(silence)

Merci pour tes bons mots, à bientôt bel ami..:-)