dimanche 4 octobre 2009

Un canard qui pense tout haut..


Tient tient, un canard seul, errant ici et là sur les eaux d'un marécage, puis de temps en temps il s'arrête l'air songeur.. À quoi peut-il bien penser?
À vous de me le dire! ;-)

7 commentaires:

Stephan a dit...

Je ne veux pas quitter ... Chaque année, à mon retour, il en reste de moins en moins. Pourtant, il n'y a pas si longtemps, nous y étions tous dans ce marrais ...
Mes frères et soeurs passaient toute cette belle saison près de moi, nous grandissions la famille tous ensemble. Mais ... pour une raison qui m'échappe, chaque année, à mon retour, mon marrais est de plus en plus petit .. et nous devons nous séparer parce qu'il n'y a plus assé d'espace pour nous tous. De plus, qui sont ces bêtes sur deux pattes qui nous importunes de plus en plus. Mon nid à été détruit cette année par une grosse bêtes qui criait à tue tête et qui crachait de la fumée. Cette année, pour mon grand voyage pour le sud, je suis seul ... je part avec aucune descendance ... À mon retour ... puis-je esperé retrouver mon marrais ... J'ai peur de quitter et ne plus retrouver mon chez moi à mon retour ....

Dianerythme a dit...

@ Stephan(le canard): Hey, tu sais que je t'entends? Oui oui, j'ai entendu tes mots ou devrais-je dire tes "maux". J'ai un secret pour toi, un merveilleux secret, tu pourras partir avec lui dans le sud il te donnera courage et bonheur, oui tu reviendras au printemps et il y aura ici une belle canne qui t'attendra, je le sais parce que j'ai entendu un regroupement partir il y a pas si longtemps et j'ai aussi entendu dire qu'ils reviendraient tous ici et que les cannes avaient très hâte de rencontrer leurs futur prétendants!

Alors tu vois, part et vol en paix, profites de chaque battements d'ailes car à ton retour ton cœur sera comblé.
Bon voyage courageux canard.

daniel a dit...

L'eau de ma rivière est bien froide ce matin!Mes pattes ne s'y feront jamais décidément.

Je me dois de quitter vers le sud encore une fois.Non pas que je déteste les pays chauds...mais ma terre natale est la plus belle du monde.La quitter me peine chaque fois.l'exil même nécessaire est toujours douloureux.

Mine de rien, je vais m'ennuyer de mes amis;les autres oiseaux , et les vieux compagnons de la Forêt tout près d'ici.c'est drôle, mais l'idée de retrouver la chaleur ...me rend le coeur tout froid.

c'est bien beau d'avoir des ailes pour voler..mais le plus beau des paradis ...ne vaudra jamais la force de mes racines.

Magnolia a dit...

Il pense a aller rejoindre les autres!!!

Jean-François a dit...

Hum... J'aurais aimé connaitre la race de ce canard (ou de cette cane?)...

Contrairement aux outardes qui demeurent attroupées, les canards préfèrent la solitude, sauf concernant la cane et ses canetons... Et selon ce que je me souviens de mon expérience en ornithologie... :-)

Dianerythme a dit...

@ Daniel: Ne t'en fais donc pas autant, tes racines elles sont en toi où que tu ailles ne l'oublie jamais, et puis ça te fera un grand bien de partir au sud, ton moral sera rechargé de chaleur pour revenir au printemps, aller, ne t'en fais pas. Mais je peux comprendre ton état d'ailleurs c,est comme ça à chaque année avant que tu quittes, ont sent que tu as le canard, heu je veux dire le cafard! hihi! ;-)
Et puis tu auras surement encore de belles choses a raconter à ton retour! Bon voyage :-)

@Magnolia: Ah et il a bien raison d'avoir envie de se faire chauffer les plumes au soleil! ;-)

@Jean-Francois: Ah que c'est intéressant, je ne savait pas ça, merci J-F pour cette information, c'est une bonne question pour ce qui est du canard ou de la canne, d'après la façon qu'elle nageait, je suis certaine que c'était une canne! ;-)

EasyDoor a dit...

Un canard doit avoir des pensées basiques. Trouver à manger et trouver une jolie canne. Et s'il a les deux, cela fera de lui, un canard heureux.